ENTRE SOIE

ENTRE SOIE est un projet participatif né de la rencontre entre l’Association Charonne, qui accompagne des femmes présentant des conduites addictives, et Magda Kachouche, responsable des projets de création avec des amateurs au sein de la compagnie Contour Progressif.

Pendant un séjour dit « de rupture », se réunissent à la campagne patientes et soignantes du CSAPA (Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie). Accompagnées et guidées par Magda Kachouche, elles partagent le temps d’une semaine pratiques et protocoles artistiques qui sont au cœur du travail de la compagnie Contour Progressif.

 

 

Première édition du projet – septembre 2017

 

La première édition du projet, en 2017, était en miroir du spectacle NOTRE DANSE. Inspirée du protocole des projets participatifs VOTRE DANSE, ENTRE SOIE reposait sur les mêmes questionnements : quelle danse emporteriez-vous sur une île déserte ?

Pendant la semaine, les femmes ont réfléchi ensemble aux gestes et aux chants qui les rassemblaient alors, leur ressemblaient et les représentaient. Elles ont imaginé leur danse, celle de leur ritournelle intime, leur folkore intérieur : une langue, une danse chorale et sonore, qui vient de loin, comme tirée d’un fond commun. Cette création chorégraphique était nourrie des danses, des chants, des fictions et de l’histoire de chacune de ses participantes et a donné lieu à un film documentaire réalisé par Charlotte El Moussaed et produit avec l’aide de la DGCA.

 

Entre soie, film de Charlotte El Moussaed

 

 

Deuxième édition du projet – avril 2021

 

La seconde édition, qui se tiendra en avril 2021, s’articulera encore autour de temps de pratiques rituelles et artistiques et des temps d’échanges et de conception d’un film réalisé par Charlotte El Moussaed.

Note d’intention du projet 2021 : 

Avec Charlotte El Moussaed à la réalisation, nous envisageons d’articuler des temps de pratiques rituelles et artistiques et des temps d’échanges et de conception du film, avec les soignantes et les patientes de l’association. Nous souhaitons créer, pendant une semaine, une forme nouvelle et singulière d’organisation, de collectif au féminin.

 

Partie Pratiques et Rituels Artistiques – Magda Kachouche :

 

  • Tribu de femmes. Le matriarcat comme organisation alternative du monde: Diotime et les lions / Archée 

En 2018, Mylène Benoit et moi créons Diotime et les lions, pièce chorégraphique, musicale et plastique adaptée d’un récit d’Henry Bauchau, qui raconte l’histoire d’une jeune fille qui souhaite combattre les lions auprès des hommes de sa lignée. Expérience initiatique et féministe, Diotime et les lions évoque notre relation aux ancêtres, au vivant, à la liberté de s’affranchir et de se frayer un chemin.

Actuellement, nous travaillons à la création d’Archée, pièce pour six danseuses et deux musiciennes, dont la création est prévue pour juillet 2021. Archée est une recherche sur la place des femmes dans le monde, aujourd’hui et dans l’histoire. Depuis des siècles, voire des millénaires, les femmes sont privées de la reconnaissance de leurs savoirs, de leurs inventions, et des fruits de leurs recherches. Archée vise à dépasser l’adversité réciproque, à convoquer une mémoire équitable, afin de nous réparer, de réarmer ensemble l’avenir des hommes et des femmes.

 

  • Pratiques / Pensées / Soins : le collectif TURFU

En 2016, nous créons avec un groupe d’ami.e.s le collectif TURFU. Tribu avec des excroissances, le TURFU est un open source vivant constitué de faiseurs de tous bords se réunissant autour de la nécessité de partager pensées et pratiques lors de veillées saisonnières.

Fonctionnement du TURFU & exemples de pratique :

Les invités se réunissent dans un lieu – différent à chaque fois – et s’installent pour quelques heures afin de partager des usages, du temps, de la connaissance. La transformation de l’espace est une étape essentielle des réunions du TURFU. Des zones dédiées aux pratiques rituelles qui ont émergé des besoins et questionnements formulés par les membres du TURFU sont installées quel que soit le lieu.

> LA TETAN : Territoire sécurisé, safe space par excellence, c’est sous la tente que nous nous réunissons pour faire la lecture, la sieste, se donner des soins, chanter, ou encore conjurer des lamentations.

> LE MUR DES LAMENTATIONS : Ce protocole émerge du constat que nos retrouvailles et nos échanges sont marqués par des plaintes. Nous avons décidé de les affronter en ritualisant leur transformation. Chaque invité peut formuler une ou plusieurs lamentations par séance, qu’il écrit sur un papier et dépose de façon anonyme sur le mur dédié. Une ou deux de ces lamentations sont tirées au sort à chaque séance que le TURFU s’affairera à résoudre, à conjurer.

> LA CHECRÉ : La checré est un autel païen constitué d’objets apportés par les invités. Chacun dépose sont objet en arrivant. Une micro installation s’agence grâce à l’apport de tous.

C’est nourrie par toutes ces recherches et expériences que je souhaite aborder ce nouveau projet réunissant des femmes avec l’association Charonne.

 

 

Association Charonne :

L’association Charonne, existe depuis 1972. Elle est profondément ancrée dans le paysage social et médico-social parisien. Au fil de ces années l’association a mis en œuvre diverses actions et expérimentations au service des personnes présentant des conduites addictives (drogues, alcool, addictions sans substances …) Elle s’est adaptée aux problèmes successifs auxquels ces publics ont été confrontés : problèmes de santé, rajeunissement des expériences d’usage, précarisation des personnes concernées. Elle a développé des actions spécifiques autour de problématiques connexes : conduites prostitutionnelles, exclusion liée aux situations de migrations.

L’association participe aujourd’hui aux actions de prévention, de réduction des risques, de soins et d’insertion visant à améliorer la santé de ces publics et leur autonomie sociale, ceci par délégation de service public (Agence Régionale de Santé – ARS – et de Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement – DRIHL).

 


ENTRE SOIE

Distribution

  • Conception et mise en oeuvre : Magda Kachouche & Association Charonne
  • Intervenante artistique : Magda Kachouche
  • Réalisatrice du film Entre Soie : Charlotte El Moussaed
k k   kk
  • A partir du projet participatif Votre Danse  (2015)
  • Conception, chorégraphie Mylène Benoit, Alexandre Da Silva, Magda Kachouche
  • Création musicale Nicolas Devos et Pénélope Michel (Puce Moment / Cercueil)
 
  • Production Contour Progressif
  • Administration, production Emilie Drapeau
  • Diffusion, production et communication Camille Martin-Sermolini